Goldhog : Un tapis modulable et performant

Depuis 2011, le nombre de produits et de matériels pour l’orpaillage de loisir a explosé un peu partout dans le monde. Et tout particulièrement en France. Aujourd’hui, on ne compte plus le nombre de rampes ou tapis d’orpaillage tellement l’offre s’est diversifié. À tel point qu’il devient difficile de s’y retrouver. Ce n’est qu’en 2017 que la première boutique française a fait le pari de mettre à la disposition l’un des tapis le plus performant du monde. Ce n’est pas un superlatif mais bien une réalité. Ces tapis sont proposés par la célèbre firme, Goldhog.

logo officiel goldhog sur fond noir

Ce n’est pas un, mais plusieurs morceaux de tapis juxtaposables dont chaque référence a sa propre fonction. Aussi, selon leurs dispositions, vous aurez forcément le tapis parfait pour votre utilisation. Encore faut-il savoir quoi mettre ? C’est justement ce que nous allons voir ici.

L’histoire de Goldhog.

Goldhog est née d’une idée simple de Doc, le créateur de la firme, dans un garage. Créer le meilleur tapis de rampe de lavage au monde. Encore aujourd’hui, Doc a continué à créer et à innover sur des produits qui dirigent maintenant dans l’industrie minière. Il a également un esprit orienter pour sortir des sentiers battus et essayer des choses qui “devraient échouer ou qui n’ont aucun sens. Ce n’est qu’en repoussant les limites du succès et de l’échec que vous pouvez vraiment comprendre ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. C’est ainsi qu’est née le slogan de Goldhog. Si vous avez peur de ressembler à un idiot … Vous ne créerez jamais rien de nouveau ou d’inspirant.”

Basée en Géorgie, la firme fabrique 100 % de ses produits aux États-Unis. Dont un atelier métallurgique de haute technologie, une installation d’extrusion et de fabrication de tapis et un hub logistique.

Aujourd’hui, Goldhog est le premier fabriquant et distributeur de tapis d’orpaillage au monde avec 24 pays distribués et près de 15 tapis (ou mats en anglais) disponibles. Son principal concurrent est Dream mat.

A quoi ressemble les tapis goldhog ?

Les tapis Goldhog sont des tapis en caoutchouc naturel issu du recyclage. L’ensemble des modèles sont brevetés sur le territoire Américain. Le principe fondamental des mats goldhog est d’avoir le choix de plusieurs modèles et de pouvoir choisir l’enchainement de ces modèles dans votre rampes. Comme annoncé plus haut, chaque tapis a sa propre fonction et nous allons les détailler ici. Un tapis fait 15 cm de long. Chaque tapis a également un profil mâle à l’avant et femelle à l’arrière afin de pouvoir les imbriquer les uns aux autres.

fixation des tapis goldhog

Il faut aussi savoir que la législation en France n’est pas du tout la même qu’aux Etats Unis. La-bas, vous pouvez utiliser du matériel motorisé impliquant également des contraintes bien particulière par exemple payer une concession au propriétaire. En France, la motorisation est réglementée et réservée aux professionnels. Aussi un grand nombre de mats sont conçus pour l’utilisation de highbankers (rampes alimentées en eau par motopompes). Le Goldhog a une énorme force. Il concentre extrêmement bien le sable noir et l’or tout en garantissant une bonne miction des matériaux.

les tapis goldhog

Pour la France, seuls quelques tapis sont vraiment utiles pour les rampes de courant et nous allons vous les présenter.

Modèles et fonction des tapis goldhog.

NB : Pour tous les tapis présentés en photo, le sens du courant est de la gauche vers la droite.

Le UR littledog mat.

Le UR mat est certainement le tapis phare de la gamme. C’est un tapis à “zéro turbulence“. Si on devait le comparer, il se rapproche assez fortement d’un tapis strié. Sauf que celui-ci est capable de capter de l’or. Il est généralement placé au tout début de la rampe pour ralentir et capter dès le début la farine d’or.

UR little dog mat pour un courant lent

Il peut être également placé dans des zones centrales de la rampe si vous voulez l’orienter pour un courant a faible vitesse. En effet, sa caractéristique “zéro turbulence” permet de garantir un tri efficace sans ralentissement du courant en circulation.

NB : Le UR mat est également un excellent tapis pour nettoyer du concentré et séparer l’or.

Le scrubber mat.

Le scrubber mat est un tapis très particulier. Car il a une fonction bien précise. C’est un malaxeur. Son rôle est de mélanger et délier les matériaux. C’est un peu comme pour faire un débourbage avec un pan. Sauf qu’ici c’est ce tapis qui joue cette fonction.

scrubber mat est un malaxeur pour courant medium

Ce tapis est assez agressif avec son énorme riffle de 1.5 cm de haut. Il est donc prévu pour un courant moyen. Ce mat se place au début de la rampe en première position voir en seconde s’il est précédé d’un UR mat. Juste après la première vague, il y a une zone de V mat puis 4 riffles “gratteuse”. Ces 4 riffles joue le rôle de griffes pour briser les argiles aurifères. Bref ce mat est avant tout un destructeur de mélasse aurifère afin d’améliorer l’efficacité des tapis suivant. Ce tapis doit obligatoirement êtres précédé avec d’autres tapis. Il ne peut pas être placé en dernier dans la rampe.

Le Bedrock mat v2.

Le Bedrock mat est un tapis qui est spécialisé dans la captation de l’or fin. Il est constitué de 3 modules de riffles séparés par 1.4 cm de V mat. Chaque module est constitué d’un petit fossé jouant le rôle du bedrock à travers des fissures. L’arrière des modules sont en fait des riffles dont la forme se nomme “riffles en marmites” comme sur les rampes Caledonian.

bedrock mat v2 pour un courant medium

Ce tapis est un tapis qui a besoin d’un courant modéré. Mais surtout, c’est un tapis qui doit se placer en dernier. C’est le récupérateur de l’or fin aussi appelé “farine d’or”. Le tapis est très performant dans à peu près toutes les rampes.

Le Razorback mat.

Pour moi (c’est un avis personnel) c’est un des meilleurs tapis de la gamme. Le Razorback est un tapis a la fois agressif et générant très peu de turbulences. Il se constitue de 3 modules de riffles avec entre eux, des zones de fins tasseaux. Notez la forme des riffles majeures. Une pente douce puis une barre haute ce qui génère un tourbillon assez haut. Les fins tasseaux juste derrière ont tout le temps d’agripper les matériaux lourds d’autant que la course de cette zone de calme est égale à 3 fois la hauteur du riffle (une forme très importante en orpaillage). Idéal pour tout type d’or.

razorback mat pour un courant lent

Ce tapis est idéal pour un courant moyen à faible. Il peut se positionner n’importe où dans la rampe. C’est le tapis d’orpaillage a avoir absolument, particulièrement adapté pour les rivières françaises. Le Razorback fonctionne parfaitement bien combiné à un Talon mat. Ce couple de tapis est particulièrement gagnant.

Le Talon mat.

Le talon mat a un design très agressif… Mais ne génère pas beaucoup de turbulences. Il est idéal pour les rampes à fort débit. Ce tapis est excellent pour attraper une grande variété de formes et de tailles d’or, des grosses pépites jusqu’à la farine. Si vous regardez bien les formes, le Talon reprend les riffles majeures du Razorback sauf qu’un module en “V” a été placé sur l’ancienne zone de calme. Ceci le rend donc beaucoup plus agressif et polyvalent.

Talon mat pour un courant rapide

Nous conseillons de placer ce tapis le plus en amont possible de votre rampe. Car même si les goldhog sont connus pour faire très peu de turbulences et donc maintenir un débit constant dans la rampe, il est stratégiquement intéressant de le placer au plus en amont sur la rampe. C’est également un tapis qui a besoin de beaucoup de débit (forte vitesse et masse d’eau).

Petite conclusion.

La gamme de tapis Goldhog comprend beaucoup plus de modèles. Mais certains ne sont pas vraiment adapté pour une rampe de courant, utilisée en France. Ceux ainsi présentés sont les plus utiles pour nous.

Quelle disposition de Goldhog choisir pour quel type de rampe ?

Avec tout ça, la grande question se pose. Quel enchainement de tapis dois-je utiliser pour ma rampe ? Normalement avec les descriptions ci-dessus, vous devriez vous en sortir mais nous allons tout de même vous donner quelques exemples. Évidemment, en fonction de la longueur de votre rampe, la disposition de certains tapis seront préféré à d’autres, ainsi qu’en fonction de la nature du courant.

NB : Pour rappel, un tapis Goldhog mesure 15 cm de long. Donc nous allons partir du principe que les gens possèdent en moyenne une rampe de longueur utile (longueur de tapis) de 45 à 60 cm. De plus nous allons conserver un principe très utile qui est de mettre les tapis les plus agressifs au début et les moins agressifs vers la fin. Nous allons aussi conserver la fonction propre des tapis.

Enchainement de 3 tapis :

Pour courant lent :

UR – Razorback – Bedrock

Ce dispositif est vraiment excellent pour du courant faible. Le UR va freiner et piéger l’or. Le Razorback fera le gros du travail et le Bedrock assurera la récupération des pertes et de la farine.

Pour courant modéré :

Talon – Razorback – Bedrock

Ce dispositif me semble le plus équilibré. Comme vu plus haut on fait fonctionner le Talon et le Razorback ensemble qui permet le meilleur rapport de captation de l’or possible pour tout type d’or. Notez que le Talon est en premier car c’est le plus agressif de tous. On finit par le Bedrock pour qu’il assure sa fonction de piège final pour or difficile.

Scrubber – Razorback – Bedrock

Vous pouvez aussi avoir ce dispositif qui fonctionne aussi bien que le précédent. L’énorme Riffle du Scrubber fera assez de turbulences pour freiner un peu le courant pour que le Razorback fonctionne correctement.

Pour courant fort :

Scrubber – Talon – Bedrock

Qui dit courant fort dit “grosse artillerie”. Le scrubber sur courant fort permet de tempérer un peu la vitesse de l’eau. Le Talon sera alors très efficace sans colmater. Et toujours pareil, on finit par le Bedrock.

Enchainement de 4 tapis :

Pour courant faible à moyen.

UR – Scrubber – Razorback – Bedrock

ou

UR – Talon- Razorback – Bedrock

Ces 2 dispositifs sont équivalents. La première permet de mieux mélanger les graviers pour une meilleure captation de l’or pour le Razorback et Bedrock. Le second permet d’avoir le couple Talon- Razorback qui marche si bien.

Pour courant moyen à fort.

UR – Scrubber – Talon – Bedrock

Incontestablement la meilleure disposition de tapis pour un courant moyen à fort. On commence toujours par un UR pour ralentir et récupérer de l’or au début tout en conservant la puissance de l’eau. Puis le Scrubber délayera les graviers pour mettre les mettre dans les meilleures dispositions pour le Talon de bien trier l’or. Et on fini encore et toujours par un bedrock pour l’or qui voudrait s’échapper.

fr Français
X
error: