Fabriquer son matériel d’orpaillage soi-même en DIY

Comment faire pour avoir son propre matériel d’orpaillage fabriqué à la maison ? L’orpaillage permet aussi de se fabriquer ses propres outils, de prospecter, voire de les détourner de leurs utilisations initiales. C’est aussi ça l’esprit d’un chercheur d’or. Vous allez voir qu’avec un peu d’imagination, il est tout à fait possible de fabriquer beaucoup de choses utiles soit en bricolant un peu, soit en modifiant le rôle initial de certains objets. C’est surtout un moyen de pouvoir pratiquer son loisir de prospection pour pas trop cher.

Rassurez-vous, pas besoin d’être un grand bricoleur pour y arriver. L’intérêt est de substituer du matériel prêt à utiliser avec ce qu’on a déjà chez soi dans un coin, dans son garage et de s’y retrouver financièrement. Nous avons séparé cet article en plusieurs grandes familles. Vous y trouverez diverses réalisations prises un peu partout sur le net, ceci dans le but de vous donner des idées. Clairement, le DIY (Do It Yourself) sera votre meilleure stratégie. Tout ceci fait partie intégrante de l’orpaillage : s’adapter pour faire face à toutes les situations et à toutes les opportunités. Sur Facebook, il y a un excellent site sur les inventions en orpaillage.

Outils pour creuser DIY.

La pompe à main.

Nous n’allons pas nous attarder sur ce point car nous avons déjà mis a votre disposition un tuto complet sur la pompe henderson.

comment fabriquer une pompe à main pour l'orpaillage
Notre Robert national entrain de nous pomper … les graviers.

Une pelle ergonomique pour travailler au-dessus de l’eau et sous l’eau.

Il est parfois nécessaire de pouvoir creuser facilement, même sous l’eau. Une pelle classique est souvent inefficace dans ce cas. Préférez utiliser une pelle creuse. Vous pouvez par exemple utiliser une pelle de jardin, voire encore mieux une pelle à cendre. Ce genre de pelle est vraiment efficace car au-delà de sa forme permettant de creuser sous l’eau, il permet de transporter une plus grande quantité de sédiments.

pelle de jardin metallique creuse pour recolter l'or
pelle à cendre pour recolter le gravier

Une pelle pour creuser dans l’eau.

Comme indiqué juste au-dessus, creuser dans l’eau avec une pelle type “bec de signe” ou pelle de maçon (la pelle que l’on connait), est très compliqué. Mais il est possible de rendre cette pelle très efficace. Comment ?

pelle avec bordure pour creuser dans l'eau

Il suffit de souder 2 rebords sur les coté et 1 derrière pour donner, non plus une forme plate, mais une forme de godet. Même dans le courant, les graviers seront protégés par ces rebords.

Outils pour gratter DIY.

Les crochets à failles.

Clairement , les crochets à failles sont les outils les plus faciles à acquérir par soi-même. Il est très simple de récupérer un vieux tournevis puis de tordre le bout à 90 degrés pour en faire un crochet efficace. On peut utiliser un vieux rouleau à peinture puis le cintrer pour former notre crochet.

rouleau de peinture modifiés pour devenir un crochet d'orpaillage

Un couteau à mauvaises herbes.

Un couteau à mauvaises herbes ressemble à ça

crochets à desherber pouvant servir pour les failles

La partie qui va nous intéresser est la partie crochue. Un outil assez facile à trouver en jardinerie et très solide.

Un double poinçon pour curer les fissures.

poinçons double pour nettoyer les fissures

Ce genre de petit ustensile est vraiment génial pour les fissures. Pour ma part, j’ai trouvé ça en brocante pour rien du tout. Pensez toujours que ce genre d’outils pointus et fins sont recherchés pour faire de crevicing. Pensez aussi au matériel de dentiste …

Les sluices DIY.

Le corps de la rampe.

Pour faire une rampe de lavage DIY, c’ est assez facile si vous voulez aller au plus simple. Nous en avions déjà parlé dans un autre article.

En réalité, la première chose dont vous avez besoin, c’est un canal, de préférence en aluminium. Ce sera déjà un très bon point de départ.

canal basique pour faire une rampe d'orpaillage

Vous avez la possibilité de trouver par vous-même une tôle en aluminium puis de tordre les bordures. On peut aussi prendre une tôle plate puis fixer (visser ou coller) 2 cornières en “L” pour faire ces bordures. Un autre bon plan, c’est de se faire aider par un métallier ou un chaudronnier. Préférez un chaudronnier car il a davantage l’habitude de travailler le métal à partir d’un plan, contrairement à un métallier qui ne fait que couper (pas toujours).

la rampe detexpert officielle pou rl'orpaillage

Si vous avez votre canal en “U”, il ne restera plus qu’à plier les bords pour tenter de concentrer l’eau à l’intérieur de la rampe comme un entonnoir, soit réaliser une flare additionnel.

rampe de lavage nu avec flare

Un distributeur à gravier.

Voici un ustensile de rampe qui peut vraiment être sympa et vous faciliter la vie. Un distributeur de Gravier est une sorte de godet dans lequel on dépose les graviers. Le fond du godet est percé de trous.

distributeur de graviers pour rampe de lavage

Le principe est assez simple. l’eau passe juste sous le godet. Une partie de l’eau vient au contact du gravier par les trous. C’est un peu le système de stylo a bille. Tant que l’eau circule sous le godet, les graviers sont mis en contact avec l’eau qui va entraîner les graviers pour être distribués progressivement. Ce système est assez sophistiqué mais certains chercheurs d’or sont assez débrouillards et créatifs pour mettre en place ce type de dispositif.

La rampe hors courant type highbanker non-motorisé.

Un highbanker n’est pas utilisé en France car c’est un dispositif de rampe motorisé avec crible intégré. Ici on ne va parler que de rampes hors courants alimentées au seau.

rampe hors courant alimentation au seau avec crible integré

Le principe est simplement une rampe sur pied avec un niveau supérieur faisant office de zone de dépôts de graviers bruts et un crible. Le principe d’utilisation est super simple. On dépose les graviers sur le niveau supérieur puis on arrose les graviers avec un seau d’eau. L’eau nettoie les graviers qui passent sur la partie inférieure et se déposent sur le tapis en dessous. Même si ce dispositif peut sembler complexe, cela reste assez facile à fabriquer si on a les outils. Un chaudronnier peut vous faire ça pour 200 euros.

Les égouttoirs vaisselles en silicone font vraiment de bons tapis d’orpaillage.

Ce genre de tapis détourné est vraiment parfait pour l’orpaillage. Peu cher, on les trouve facilement dans les sites du type amazone, Cdiscount ou AliExpress sous le mot clef “égouttoir vaisselle silicone”. Un petit coup de cutter sera nécessaire mais le résultat sera amplement satisfaisant et surtout à moindre coût.

NB : Sur le même principe, il est possible de trouver des reliefs intéressants dans les tapis de sol de voiture en caoutchouc.

Égouttoir à vaisselle semi-rigide.

égoutoire en dent de scie en plastique pour utiliser en orpaillage

Dans le même principe que précédemment, vous pouvez également trouver la même chose en plus rigide voire en dur. Trouvable dans les mêmes types de magasins en ligne de grande distribution.

Les tapis d’orpaillage DIY.

Le V mat custom.

Nous n’allons pas nous attarder sur ce point car nous avons déjà mis a votre disposition un tuto complet sur ce tapis V mat custom.

En tout cas, une chose est sûre: Même si les tapis finis sont généralement bien conçus, ils représentent tout de même un certain prix. Par contre, il y a un tapis qui coûte vraiment pas cher et qu’on utilise pour beaucoup de choses en orpaillage, c’est le tapis V mat ou tapis strié. On en trouve très facilement dans les magasins de bricolage.

Les tapis par impression 3D.

Depuis une paire d’année, l’impression 3D tend à se généraliser. Évidemment, en orpaillage, on trouve un énorme intérêt de son utilisation,surtout pour dessiner et produire des tapis ou plaques d’orpaillage.

plaque d'impression 3D pour orpaillage

Ceci vous demandera une phase d’apprentissage, tant pour maitriser les logiciels, l’imprimante et enfin dessiner un tapis efficace, mais cette technique est vraiment une très bonne école. Vous expérimenterez par vous-même les profils qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas.

Les tamis DIY.

Le tamis bucket DIY.

Il y a bien une chose que j’ai reprochée aux tamis du commerce c’est leurs formes. Trop plates. Imaginez-vous poser un tamis du commerce dans votre seau trop petit. J’avais besoin d’un tamis en forme de seau mais dont tout le fond était maillé. Bien sur, rien dans le commerce. Un jour, je vais en brocante et je remarque un panier à friteuse. Je me suis dit “Et si tu pouvais le fixer au fond d’un seau…”. Cela m’a couté 1 euro. Je récupère un vieux pot de peinture dont j’ai découpé le fond, et une dizaine de vis-écrous.

tamis fait maison avec des objets de récupération

J’utilise ce tamis depuis 4 ans. Il me permet de tamiser plus de volume de gravier en une fois et de le plonger dans un seau rempli d’eau. La gravité et la maille fait tout le travail. OK ça a bien rouillé, mais il tient toujours la route et ne prend pas trop de place. Un bon investissement, 2 euros en tout, et celui-là je sais que je ne pourrai pas le trouver ailleurs.

Le tamis détourné de son utilisation.

L’art du détournement est roi ici. Alors quand vous vous promenez, il faut toujours un esprit ouvert sur les objets qui nous entourent. Petit exemple ici. Je me promène dans le grand magasin suédois et je trouve ce magnifique panier à salade.

tamis détourné d'un panier d’essorage a salade

Le crible semble assez solide. L’ensemble est carène en acier peint. Je prends. Une fois chez moi, il rentre bien à l’intérieur de mes seaux. C’est parfait. Bon OK, 9 euros, c’est cher pour de la récupération mais au moins j’ai un tamis bien solide avec une grande capacité de volume (2 fois plus que le tamis bucket du dessus).

saladier pouvant servir pour tamiser les graviers

Pensez à recycler ou personnaliser votre tamis.

Si vous avez acheté un kit d’orpaillage, vous devriez avoir un tamis avec. Hélas, la taille des sections de la maille sont souvent trop larges pour une utilisation optimale. L’astuce consiste donc à ajouter un morceau de métal déployé pour réduire la section, le tout maintenu avec des serre-flex.

tamis customosé avec une grille plus fine

Les grilles de ventilateurs.

grille de ventillateur pouvant servir de tamis

Voici l’exemple même de la récupération d’objet. Une grille d’un vieux ventilateur a une forme idéale pour servir de tamis au-dessus d’un seau.

Nettoyer le concentré DIY.

Il y a de nombreux moyens pour nettoyer son or ou son concentré. Hélas, sur le marché, ce matériel est souvent hors de prix. Mais il est tout à fait possible de se le fabriquer pour beaucoup moins cher. Voici quelques exemples.

Le blue-bowl DIY.

Le blue bowl est un récipient circulaire percé en son centre au-dessus d’un monticule. L’eau circule de façon circulaire et est évacuée par le trou central. Le but de cet outil est d’isoler l’or fin.

blue bowl DIY pour nettoyage de concentrés

Les gens qui fabriquent eux même ce matériel utilisent souvent un moule à gâteau ou à couronne des rois, un tuyau d’arrosage, un peu de résine et un peu de bricolage basique.

Le gold box

Le gold box est un dispositif de rampe en forme de pentes superposées sur plusieurs étages. Il joue le rôle de concentrateur d’or pour utiliser à la maison avec une alimentation continue en eau.

gold box fait à partir de bacs à peinture

Ici on a une idée ingénieuse de départ qui demande certainement à être perfectionnée. Ici, l’inventeur a utilisé des plateaux d’essoreuse à rouleaux de peinture superposés.

Le petit matériel divers.

Avoir des fioles gratuitement.

Petite astuce pour avoir des fioles de récolte gratuitement.

fiole plastique de laboratoire

Il va falloir vous rendre dans n’importe quel laboratoire d’analyse médicale et demander un kit de prélèvement d’urine. Normalement on ne va pas vous demander d’ordonnance. Prenez le kit et récupérez la fiole.

Avoir une bouée à vos côtés.

Idée assez ingénieuse pour ceux qui travaillent au milieu de la rivière à la pompe à main. Comment faire suivre votre seau et son précieux chargement ? Voici une idée que j’utilise parfois.

boué permettant de transporter un seau au milieu de la rivière

Prenez une bouée ronde et insérez-y votre seau. Maillez le dispositif avec un filet pour maintenir tout en place. Vous pourrez ainsi charger votre seau de graviers voire des outils.

Une bosse à paille de fer.

Si vous cherchez à nettoyer des roches avec plein de fissures, vous aurez besoin de cette brosse.

brosse metallique pour nettoyer le bedrock

C’est un outil indispensable pour nettoyer et récurer la moindre zone aurifère de roches et déloger les derniers grains de sables. Très efficace !

Le tamis recyclé en hublot.

En orpaillage, surtout quand on pratique depuis plusieurs années, on a tendance à accumuler toujours plus de matériel souvent inutilisé. Voilà comment recycler un tamis d’orpaillage en un autre outil, un hublot.

hublot fabriqué à partir d'un vieux tamis inutilisé

Il suffit de supprimer toute la partie du maillage en plastique à la scie. Ensuite, on découpe un morceau de plexiglas au diamètre extérieur du fond du tamis. On utilise pour finir du joint siliconé pour coller l’ensemble. Et voilà comment faire pour transformer un outil qu’on n’utilise pas ou plus en un nouvel outil pour faire du sniping par exemple.

Vues : 2057