Nettoyer le sable noir facilement pour récolter l’or ?

La prospection aurifère de loisir est un passe-temps très populaire de nos jours. Cela peut être une entreprise très lucrative pour son esprit, mais parfois frustrante. L’un des plus gros problèmes pour les chercheurs d’or est la présence de dépôts de sables noirs tenaces qui les empêchent de maximiser la capture de l’or qu’ils ont trouvé en rivière. Cet article traitera de ce problème et des solutions possibles qui aideront tout prospecteur à traiter efficacement le sable noir.

Quel est le problème en orpaillage avec le sable noir ?

La plupart des orpailleurs essaient de trouver de l’or dans des cours d’eau qui sont connu pour ça. La technique de recherche de l’or que nous utilisons est encore la méthode de prospection la plus répandue, mais il en existe aussi qui utilisent des équipements plus volumineux mais qui, au fond, ne nous intéresse pas du tout. Si l’équipement est correctement agencé puis utilisé, ces méthodes, même artisanales, sont très efficaces pour séparer les matériaux les plus légers et pour capter l’or, s’il est présent dans le gravier que vous traitez.

Mais finalement, il reste toujours le même problème que nous rencontrons tous. Séparer l’or du sable noir facilement.

fond de casserole avec du sable noir et de l'or en paillette

Si vous prospectez dans un endroit où l’on a découvert de l’or, il est fort probable que le concentré contienne de l’or, ainsi que d’autres matériaux à l’état de traces, tels que le «sable noir ». Ces sables noirs sont le plus souvent composés de deux types d’oxydes de fer cristallin appelés magnétite et hématite. La magnétite étant le composé principal du sable noir. Ces sables noirs peuvent poser un gros problème lorsqu’il s’agit de séparer l’or d’eux. La raison de ce problème est simple : la densité. L’or étant serte plus lourd, le sable noir, quant à lui, sera le type de sable qui aura la densité la plus élevé des minéraux en présence. Mais étant donné que tous nos moyens d’extraction utilisent la différence de densités pour trier l’or du reste, nous nous retrouvons alors avec une certaine difficulté pour séparer ce dernier composé de notre or.

Pour comprendre comment nettoyer le sable noir, il faut déjà comprendre pourquoi ?

La magnétite, également connue sous le nom de sable noir de magnétite, est une forme d’oxyde de fer. C’est un matériau très stable et dense, et se trouve très largement dans la nature à travers le monde dans une variété de milieux naturels en tant que minéral courant. Bien que la magnétite puisse parfois se trouver dans la nature sous forme de gros morceaux ou de roches, elles sont presque toujours des agrégats ou des conglomérats de masse minérales.

La magnétite peut se retrouver incluse dans du granit ou d’autres roches, où elle sera généralement liée à une matrice rocheuse. En Europe, le granit contient entre 1 et 4% de magnétite.

La magnétite est largement exploitée à travers le monde, principalement pour la fabrication de fer, d’acier et pour d’autres utilisations dans l’industrie pour ses propriétés d’abrasion et la fabrication de blocs de ciment.

Mais il y a un caractère très intéressant avec cette magnétite. Son étymologie le trahi. La magnétite est magnétique. Une aubaine pour nous orpailleur qui cherchons à l’écarter de notre concentré. Mais il est aussi possible d’utiliser des techniques plus mécaniques basés sur la différence de densités.

Enlever les petites particules d’or du sable noir.

Lorsqu’un prospecteur a consacré tout son temps et ses efforts à en arriver à ce stade du processus de tri final, il veut certainement se laisser toutes ses chances d’extraire parfaitement l’or du concentré. Si l’or est présent dans le sable noir, ce dernier est à peine visible à l’œil nu.

Les prospecteurs peuvent extraire l’or du sable noir de nombreuses façons. Vous trouverez ci-dessous quelques outils modernes qui peuvent réellement aider le processus de séparation. Il existe certes d’autres types d’équipements, mais il s’agit certainement des plus populaires.

Technique du blue bowl.

Cette méthode de séparation de l’or et du sable fonctionne en utilisant de l’eau tourbillonnant dans une cuve en forme de moule de couronne des rois. Le fonctionnement de base est exclusivement basé sur la densité élevée de l’or. L’eau est propulsée dans la cuve de telle manière que l’eau tourne de plus en plus vite à l’intérieur. La cuve présente en son centre un trou d’évacuation surélevé par où sortira l’eau et les sables à évacuer. Plus la vitesse de l’eau augmente, plus les particules sont mises en suspension pour être empotées et évacuées.

blue bowl fabriqué soi même pour le concentré

À la fin, il ne doit rester que l’or. Le gros problème pour utiliser cet outil est de devoir tamiser le concentré à traiter pour ne garder que des sections de sables de 0.6 mm maximum. Ne pas faire ce tamisage vous expose à des pertes d’or fin car il faudra alors augmenter la vitesse de rotation de l’eau qui risque d’emporter également l’or fin.

La table de Miller.

Une table de Miller est un plateau fixe en très légère pente. Sur la partie la plus haute de plateau circule sur toute la largeur un filet d’eau qui tapisse le fond de la table jusqu’à la sortie.

table de miller pour nettoyer le sable noir et recuperer l'or

Le principe est assez simple. On dépose le concentré préalablement tamisé à 2 mm sur la largeur de la rampe au plus en amont. On laisse décanter les sables. Le fond de la table est de couleur verte pour bien visualiser l’or du sable noir. Le sable noir sera entrainé vers la sortie petit à petit alors que l’or restera sur place, immobile, de par sa forte densité. Il est généralement prévu de faire un petit trou de récupération pour pousser avec un pinceau l’or dans un récipient, en dessous. Et permettre par la suite un nouveau chargement à nettoyer. C’est un matériel très facile à fabriquer. Encore faut-il trouver le bon volume d’eau et la bonne pente.

NB : petite astuce pour ceux qui veulent s’en fabriquer une. Pour le fond vert, utilisez une peinture non aimantée de tableau à craie verte. La surface au touché de cette peinture est parfaite de part sa rugosité.

Astuce : Si vous avez une rampe de lavage avec un tapis d’orpaillage, vous pouvez très bien retourner le tapis (face lisse visible) et utiliser votre rampe comme une table de miller également avec une circulation d’eau très faible et bien repartie. Les tapis sont souvent fabriqué en silicone ou caoutchouc, qui même sur une surface lisse, possède une bonne surface de contact pour maintenir vos paillettes d’or immobiles sur un filet d’eau faible. Par contre utilisez une eau savonnée pour améliorer la rétention et surtout mieux faire répartir l’eau sur le tapis.

La roue à spirale.

Il s’agit d’un appareil coudé utilisant un mouvement exclusivement conçu pour séparer le sable noir de l’or. Ils fonctionnent essentiellement comme un pan américain sur le principe, conservant l’or fin avec gravité et permettant à des matériaux plus légers de se laver. La spirale se trouvant quasi à la verticale est continuellement arrosé d’eau. Les graviers sont chargés et montent petit à petit la spirale. Plus le sable monte plus l’or se concentre laissant retombé le sable noir du concentrés tout en bas. L’or monte jusqu’au puits central où il est récolté en fin de travail.

roue à spirale pour nettoyer le sable noir et le concentré

Le concentrateur.

Ils sont exactement comme une rampe de courant ordinaire, sauf qu’ils sont conçus pour faire traiter uniquement des matériaux très fins à faible débit avec une alimentation d’eau externe, chez soi. De cette façon, vous pouvez concentrer le gravier et le sable noir de l’or dans un environnement confiné. Les pièges sont à peine marqués pour le traitement final de vos concentrés. Gardez juste à l’esprit qu’il faudra nourrir la rampe très lentement en graviers pour laisser le temps au concentrateur de bien séparer l’or, sinon l’or s’échappera par le bas.

le concentrateur permet de concentrer les graviers en or

Le Gold Cube

Ce matériel sépare l’or de la même manière qu’une rampe de lavage. Il fonctionne comme un concentrateur (rampe avec uniquement du tapis strié ou vortex mat). Les riffles sont très petites mais les plateaux sont montés en pente étagée sur plusieurs niveaux afin d’étendre la surface de friction. L’eau y circule à faible vitesse et en circuit fermé. Gold cube est un concentrateur. Cela veut dire qu’il ne fait que concentrer l’or, encore plus. Ce sera alors à vous de finir le travail au pan.

Gold cube pour nettoyer le sable noir

L’huile de coude

Les matériels présentés ci-dessus sont assez efficace pour traiter beaucoup de concentré et sable noir. Mais il faut aussi être bien conscient que ce matériel a un cout. Entre 100 et 500 euros.

Par contre il existe un matériel encore plus puissant et efficace pour nettoyer le sable noir et le concentré d’or, en général. Et ironie de l’histoire, il ne vous coûtera presque rien car si vous faites de l’orpaillage vous l’avez déjà. Je parle bien d’un petit aimant, d’un pan et d’un bac d’eau.

sable noir aurifère à nettoyer

OK, le travail est plus long. Mais ce procédé très basique à l’atout de ne pas vous demander de mettre la main dans le porte-monnaie et permet de poursuivre la quête du chercheur d’or pendant les temps de pluies ou l’hiver.

Pour ce qui est de la magnétite, là aussi il y a un moyen peu onéreux pour l’éliminer de votre concentré.

aimant fait maison à sable noir

Un bouchon et un aimant suffit. Il restera plus qu’à poser le doigt sur l’aimant pour éviter qu’il bouge puis de passer le dos du bouchon sur le concentrer pour éliminer le sable noir qui restera collé au bouchon. Pour enlever la magnétite du bouchon, il faut juste enlever l’aimant du bouchon. Je vous mets également un petit tuto en video pour vous fabriquer un aimant à sable noir “soi-même”.

Selon les endroits et le fonctionnement de votre rampe, la magnétite peut représenter jusqu’à 30% de votre sable noir. C’est toujours ça de moins à trier.

Quant à savoir quelle méthode employer, c’est à vous de tester et de choisir. Mon conseil personnel est de miser sur la simplicité et moins chers. Car du temps, on en a à foison, surtout hors saison.

Hits: 1656