Le rock balancing, kern: l’art de l’empilement de cailloux

Le rock balancing (pierres en équilibre) est l’art d’empiler des pierres, de sorte à les maintenir en équilibre de façon esthétique; c’est une pratique qui associe l’art naturel et l’adresse. Pour un orpailleur, le rock balancing est également un moyen de “marquer son territoire, de montrer à ses semblables qu’un autre orpailleur cherche de l’or dans ce coin de rivière. Bien que cette pratique, en communion avec la nature, soit agréable à pratiquer, elle peut avoir un impact désastreux sur la biodiversité dans certaines conditions.

C’est quoi le rock balancing ?

Depuis ces dernières années, de plus en plus de médias ou de partages sur les réseaux sociaux, font état de cette pratique , à la fois poétique et artistique. Ce sont de grands tas de rochers empilés qui ont été utilisés par les humains comme monuments et marqueurs de chemins depuis la préhistoire, des images de roches, de pierres et de galets assemblés en piles élaborées, parfois défiant la gravité. Ces photos accrocheuses, généralement encadrées de superbes décors naturels, évoquent un sentiment de calme presque mystique lorsque nous les voyons.

magnifique image d’empilement de galets rock balancing dans le gard

En effet, faire tenir des pierres en équilibre demande à la fois du calme, de la sérénité , de la concentration et de la patience. Très facilement réalisable, le challenge se mesure, soit en jouant avec la hauteur de l’empilement , soit avec la forme même des pierres choisies. Ce sera une sculpture éphémère qui sera détruite par la montée de l’eau ou par le vent.

Pour un “rock balancer”, l’intérêt est de pouvoir profiter de l’instant et des paysages tout en dressant la trace de son passage. Cette pratique, bien que peu connue encore, connait cependant un certain attrait pour ceux qui s’y exercent. En effet, Il faut juste “des pierres” pour pratiquer ce loisir et une certaine maitrise de l’équilibre et de la gravité.

Un art pour certain, un totem pour les orpailleurs.

Dans notre loisir de chercheur d’or, nous avons, nous aussi, besoin de moments de repos, après avoir fouillé et soulevé plusieurs kilos de seaux de graviers. C’est ainsi que certains orpailleurs se prêtent volontiers à cet art pour s’évader un peu. C’est même devenu une signature pour marquer son territoire (même si on ne peut pas dire qu’un endroit d’extraction est exclusif). Mais cela permet tout de même de laisser un message à celui qui passerait par là. “Regarde comme l’endroit est relativement propre , saches que tu n’es pas tout seul à fouiller de l’or ici”. Une façon de dire que la zone n’est pas vierge de prospection.



L’impact du rock balancing sur la biodiversité.

Toutefois, il y a un côté sombre à cette merveille artistique, préviennent naturalistes et protecteurs de la biodiversité. Le plus embêtant est lorsque le rock balancing se pratique dans l’habitat de certaines des espèces menacées. Lorsque les gens réorganisent les roches qu’ils découvrent dans les paysages naturels. C’est exactement le sujet dont parle l’article de “la montagne” sur l’impact que peut avoir la modification du lit et surtout sa non-remise en état.

Ce qui pourrait ressembler à une pierre sans vie reposant simplement dans le sable ou dans le lit d’une rivière pourrait en réalité faire partie intégrante de l’environnement domestique d’un animal. En le dérangeant pour le plaisir d’une photographie, vous pourriez mettre en danger des créatures et potentiellement même des espèces. Cela peut sembler inoffensif, mais ce n’est pas sans danger pour les espèces qui vivent dans des enclaves rocheuses, les pierres offrant à la fois un abri contre les éléments et une défense contre les prédateurs.

Certaines des espèces en voie de disparition, très importantes pour maintenir un équilibre biotique, se situent dans de minuscules colonies, dans des petits affleurements rocheux; Un peu d’empilement dans cette zone peut rapidement signifier que la colonie n’est plus viable. On déséquilibre donc tout un écosystème sensible des rivières et des ruisseaux. Bien sûr, ce n’est pas un totem de pierres qui pose problème mais plutôt la multiplication de ces empilements sur une même zone.

un grande quantité d'empillement aura un impact sur la biodiversité

Pour le rock balancing comme pour l’orpaillage, il est tant que les gens comprennent que certaines activités, bien que sans aucune mauvaise intention , peuvent réellement avoir un impact important sur l’environnement naturel . La première règle de l’environnement est de ne laisser aucune trace.