Les saphirs : Où et comment en trouver en France ?

Le saphir a toujours été recherché pour sa beauté, sa noblesse, et aussi bien entendu pour sa grande valeur. Le mot vient de l’Hébreu «sappir» : la chose la plus belle. La couleur des saphirs n’est pas sans rappeler le bleu de la mer ou la transparence de l’azur. Ceci en fait l’emblème du monde divin et de l’immortalité. C’est une pierre maîtresse dans le monde de la géologie. Le terme Indien signifie “fleur de lotus. Son nom exact est le “Corindon Saphir”

Qu’est-ce qui fait un saphir ?

Le corindon bleu est appelé “saphir”. Le nom du saphir est “saphir”, et il va du bleu très clair au bleu très foncé. Des traces de fer et de titane produiront du bleu dans le corindon. Le bleu peut aller du vert au violet. La pierre précieuse la plus recherché est d’un bleu profond ou bleu violet.

magnifique spécimen de saphirs en france

Le corindon de qualité est disponible dans de nombreuses autres couleurs, notamment le rose, le violet, l’orange, le jaune et le vert. Ces gemmes sont appelées «saphirs fantaisies ». Étonnamment, il est rare qu’un minéral puisse produire des pierres précieuses de couleurs aussi différentes.

Un saphir est donc tout Corindon de couleur bleu. “Saphir” sans précisions complémentaires signifie “Corindon transparent ou translucide de couleur bleu”. Les Corindons de couleurs autre que bleu ou rouge se nomme par le suffixe de la couleur destiné par exemple : saphir rose, violet ou vert.

Comment les reconnaître ?

Les saphirs se trouvent, en France, dans les alluvions sous forme de débris roulés ou non, avec pour certains, des formes hexagonales caractéristiques, ou bien des strates triangulaires. Le saphir possède un éclat proche de celui du diamant. Les saphirs sont constitués de cristaux d’oxydes d’aluminium (Al2O3) contenant des impuretés (oxydes) en traces, ce qui leur donne leur couleur (titane et fer pour le bleu). La densité du saphir est de 3.95 – 4.03 (densité de l’or 19.3 / densité du sable de rivière 1.7). L’indice de réfraction est de 1.75 – 1.77. La dureté est de 9 sur l’échelle de Mohs (donc extrêmement solide).



voici une veine de saphirs natifs

NB : pour donner quelques exemples, la dureté d’un ongle est de 2, 1 euro en cuivre : environ de 3, la lame d’un couteau est de 5, un verre à vitre de 5.5, et une lime en acier de 6.5.

On peut l’observer plus attentivement a la loupe x 10 pour reconnaître éventuellement des inclusions. Les inclusions sont des matières solides, liquides ou gazeuses, piégées dans les pierres gemmes, au gré des événements géologiques qu’elles ont subis.

On trouve aussi quelques nombreuses variétés colorées, le leucosaphir blanc, le saphir jaune, le saphir bleu et l’émeri (brun).

Où et comment trouve t on des saphirs en France ?

un chercheur de saphirs en plein action

En France, comme l’or, on trouve le saphir sous forme alluvionnaire aux abords des ruisseaux. Il suit le même cycle hydrogéologique de l’or. La méthode la plus simple est au pan , voire comme certains spécialistes que nous avons dans le groupe, au sluice. De par sa densité nettement plus faible que l’or, il demande d’avoir le poignet (pour le pan) ou le débit (pour le sluice) léger.

Les gites spécifique pour trouver du saphir sont les gites pegmatites, gneiss, de marbre, les roches volcaniques, et les placers de graviers alluvionnaires.

On peut en trouver dans de nombreuses rivière en Auvergne, Cantal et haute-Loire, Puy-en-Velay, Riou-Pezzouliou en Haute Loire, Le Sioulet, OLBY, Puy-de-Dome, près de Singles dans le burande Puy-de-Dome et l’Allier-Neuvy. Tout comme l’or sur les plages de Bretagne, on trouve le saphir sur les plages comme en Vendée sur Brétignolles-sur-mer.

lot de plusieurs saphirs trouvé en Auvergne
fond de batée en orpaillage avec des saphirs

En novembre 2016, un article paru dans «la Montagne » et «Le Parisien » racontait comment un promeneur a mis la main sur un filon de saphirs en pays d’Issoire. D’après certains spécialistes, le filon aurait été mis au jour par une éruption volcanique. Le filon principal n’a pas encore été trouvé ….. Avis à tous les orpailleurs …

Les Traitements du saphir.

Le saphir est soumis à divers traitements thermiques et à un remplissage de fracturations qui, pour le vente de ce type de gemme, doit être stipulé auprès de l’acheteur.

voici les différents couleurs des saphirs

Le traitement thermique du saphir.

Certaines matières premières sans traces bleues peuvent être chauffées pour produire une couleur bleue intense. Vous pouvez chauffer du corindon laiteux à jaune clair, trouble à translucide pour produire des saphirs transparents et brillants. Si cette méthode de traitement est utilisée, lors de la vente de la pierre, le vendeur doit divulguer le type de méthode de traitement à l’acheteur potentiel.

Diffusion en treillis sur saphir.

Certains saphirs sont traités par un processus appelé “diffusion en treillis“. En diffusion sur réseau, le saphir est chauffé en présence d’un matériau qui libère de minuscules ions métalliques. Lorsque le corindon est chauffé, son réseau cristallin se dilate suffisamment pour que ces ions puissent se diffuser dans la pierre précieuse et être piégés dans le réseau cristallin, lorsque de son refroidissement. Les ions piégés empêchent le corindon de rétrécir de sa taille normale, créant des défauts qui changent la couleur de la lumière qui traverse la pierre.

La diffusion du béryllium produit dune couleur orange, jaune et rose. La diffusion du titane produit du bleu violacé. Le traitement par diffusion maillée est considéré comme un traitement intensif, difficile à déceler. C’est ainsi que l’on peut se retrouver avec des saphirs traités pouvant tromper les acheteurs. On appelle souvent c’est “faux saphirs” issue d’un traitement thermique de corindon, des saphirs de synthèse.