Un pan américain est-il plus rapide qu’une sluice box ?

En orpaillage, on dit souvent qu’extraire de l’or est beaucoup plus rapide en utilisant une rampe de lavage qu’en utilisant un pan américain. Pendant longtemps, j’ai cru à cela. Mais la raison de cette pensée est uniquement dû au fait qu’il existe une astuce technique qui permet de nettoyer de façon sur une grande quantité de graviers.

Dans cet article, je vais vous partager cette technique de nettoyage. Elle n’est vraiment pas compliqué à apprendre et vous verrez qu’elle changera votre vision de choses.

Dans quelle condition utiliser cette technique ?

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe

J’ai découvert cette méthode sans pour autant croire que ce soit une découverte extraordinaire non plus. Je me suis retrouvé sur un spot ou habituellement je pouvais utiliser une rampe d’orpaillage, mais ce jour-là, le niveau était trop haut et le courant trop lent pour qu’une rampe soit utile.



Bien embêté j’ai dû m’adapter. Adapter ma façon de faire et adapter ma façon d’utiliser mon matériel pour rester efficace. J’ai toujours pensé que ceux qui faisaient de la compétition en orpaillage avaient une technique pour permettre une extraction rapide. N’utilisant que des pans américains, je me suis dit qu’il y avait forcément un moyen pour optimiser l’utilisation du pan.

En effet, cette technique, vous venez de la lire. Elle fonctionne très bien. Pour vous donner une idée, j’ai un test chronomètre avec mon collège d’orpaillage David. Même quantité de graviers, même origine du gravier, même tamisage. Lui au sluice et moi au pan américain. Il a mis 1 minute de plus que moi pour traiter la même quantité de graviers.

Je pense donc que si un jour vous vous retrouvez dans une situation pareille, ou il vous sera impossible d’utiliser votre rampe de courant, n’ayez crainte, votre pan américain reste et restera votre plus fidèle ami en orpaillage.

Préparation de votre matériel

Pour nettoyer votre gravier au pan rapidement, il vous faut :

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe
  • un pan américain,
  • un seau,
  • un tamis,
  • et un moyen d’extraction (pelle ou pompe à main en fonction de votre terrain).

Nous allons nous mettre dans les même conditions que si on voulait nettoyer notre terre avec une rampe d’orpaillage. Pour cela, on va préparer notre sable en le tamisant dans un seau. Ceci dans le but de gagner du temps en éliminant des cailloux superflu et faciliter le nettoyage (comme pour une rampe d’orpaillage).

Une fois votre seau de graviers tamisés vous êtes prêt au nettoyage.

La technique de nettoyage rapide au pan américain

Le principe de base pour nettoyer le contenu de votre seau est de procéder à une concentration des matériaux, à l’intérieur de votre pan. Il y auara donc 2 étapes :

  • une étape de concentration des matériaux par remplissage successif de graviers, puis
  • un nettoyage final.

Première étape : la concentration des matériaux

Dans cette première étape, nous allons commencer à remplir une première fois notre pan américain avec ce qui est contenu dans notre seau. Il est parfaitement inutile de surcharger notre pan. Remplissez-le comme vous avez l’habitude de le faire.

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe

On commence par un débourbage classique en secouant le pan, vivement, de gauche à droite pendant une dizaine de secondes. Ceci permet de mélanger, fluidiser les matériaux, faire descendre l’or et briser les argiles en présence.

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe

Ensuite, nous allons utiliser le mouvement du turbopan, ou de la batée pour éliminer les matériaux légers qui se trouvent en surface. Pour cela, on fait des mouvements de rotations, en présence d’eau, et se servir des bords relevés du pan pour évacuer les graviers légers par débordement.

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe
apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe
apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe

On reprend le mouvement qu’on utilise avec un chapeau chinois ou un plat de compétition. On utilise l’aspect relevé des bords et des riffles du pan pour évacuer les graviers par force centripète et par débordement.

Il faut bien jauger la vitesse de rotation des matériaux et de l’eau qui les transporte, impulser une vague qui sera en rotation qui permettra d’entrainer les matériaux Léger vers l’extérieur du pan. Pour aider ce mouvement, il est intéressant de s’aider de l’angle du pan pendant la rotation.

Faites une dizaine de rotations puis reprenez le débourbage pour recentrer l’or au centre et au fond du pan. Recommencez cette étape de débourbage et de rotation jusqu’à avoir entre 1/4 et 1/5 de la quantité de graviers initialement présent.

Une fois l’objectif atteint, il ne vous reste plus qu’à recharger du nouveau sable et de recommencer l’opération jusqu’à avoir vidé tout votre seau.

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe

L’objectif de cette étape est de concentrer les matériaux lourd contenu dans votre sort en utilisant un mouvement de pan efficace, simple et rapide et reproduire ce que peut faire une rampe de lavage, mais avec un pan américain. Finalement, on reprend une technique qui est utilisé lors des tournois de rapidité à la batée de compétition, mais avec un pan afin de concentrer les matériaux.

Seconde étape : le nettoyage du concentré

Une fois que vous avez traité tout le seau avec votre pan et que vous avez une quantité habituelle de graviers concentrés, vous pouvez procéder au nettoyage final pour isoler vos paillettes d’or.

apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe
apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe
apprendre à orpailler avec un pan plus rapidement qu'une rampe

Pourquoi cette technique au pan est plus rapide qu’une rampe ?

Si on analyse un peu les 2 techniques, on remarque que le gros avantage de cette technique au pan est le fait qu’on utilise qu’un seul matériel : le pan américain. À l’inverse, lorsqu’on utilise une sluice box, on est obligé de tamiser, de remplir la rampe, de transvaser tout le concentré dans un pan ce qui est une perte de temps et donc une perte d’efficacité d’efficacité.

Un autre détail qui permet de comprendre l’avantage du pan et le désavantage du sluice est qu’une rampe d’orpaillage n’a pas pour objectif de piéger l’or. Non ! Le but d’une rampe est de concentrer les matériaux lourds (la preuve en est le concentré qu’on en ressort). Il faut donc utiliser un pan pour faire le nettoyage final.

Le pan, quant à lui, permet d’isoler l’or, mais il peut aussi concentrer les matériaux lourds comme on vient de vous expliquer la méthode juste avant. Il sait faire les 2. Une raison de plus pour prendre le temps d’apprendre à bien l’utiliser et exploiter toutes ses capacités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.